jeudi 21 mars 2013

Le Hobbit, le monde de Tolkien à nouveau sur les écrans

L
E SUJET- Soixante ans avant les évènements de la saga du Seigneur des anneaux, le Hobbit Bilbon Sacquet est sollicité par le magicien Gandalf pour rejoindre une périlleuse aventure. Il se fait alors engager comme cambrioleur et doit aider 13 nains à reprendre un trésor conservé dans le lointain royaume d’Erebor, jadis envahi par le terrible dragon Smaug…
The Hobbit est la première œuvre littéraire du célèbre écrivain Tolkien. Publié en 1937 au Royaume-Uni, le roman est destiné exclusivement aux enfants, mais explore pour la première fois l’univers de La Terre du Milieu. Certes beaucoup moins adulte, sombre et complexe que le sublime Seigneur des Anneaux, le roman de Bilbo laisse en contrepartie plus de place à la fantaisie et à l’humour. Peter Jackson compte bien respecter cet esprit « enchanteur », sans pour autant déplaire aux fanatiques de sa Grande Œuvre épique et violente.¢


Le film alterne ainsi une scène joyeuse et colorée avec une scène de bataille violente. Peut-être séduira-t-il davantage les enfants que les adultes qui ne s’attendent sans doute pas à un tel décalage par rapport à la sombre trilogie de l’Anneau.

Peter Jackson développe ainsi une vaste fresque  épique et brutale, comme au bon vieux temps, en partant d’un simple récit accessible aux marmots. Forcément, le résultat est boursouflé. Chaque évènement du livre est étiré au maximum. Mais ce n’est pas encore assez long ! Alors Jackson ajoute par-ci, par-là des histoires complémentaires issues des annexes du Seigneur des Anneaux et y inclut ensuite des personnages absents du livre. Toutes ces scènes ajoutées transforment bon gré mal gré une histoire toute simple et linéaire en un récit un peu alambiqué et manquant quelque peu de rythme. La quête met trois-quarts d’heure à démarrer... et les pauses sont nombreuses. Finalement, les 3 heures de spectacle ne sont pas si ennuyeuses, mais on regrette un peu l’alchimie d’autrefois.

Toutefois, ne boudons pas notre plaisir. Certaines séquences sont dignes de l’ancienne trilogie. La séquence avec Gollum, très fidèle au livre, vaut à elle-seule le coup d’œil ! Le plaisir de revoir la Contrée, l’excellente distribution, le visuel sublime et la musique épique d’Howard Shore s’occupent du reste. Et ce sont de beaux restes !¢

Film d'aventures fantastiques (États-Unis - 2012)
D'après les romans éponymes de J.R.R Tolkien
Ce film est le premier d'une trilogie, trilogie qui est elle-même la préquelle de la trilogie du Seigneur des Anneaux.
Date de sortie : 12 décembre 2012
Réalisé par : Peter Jackson
Avec: Ian McKellen, Martin Freeman, Richard Armitage
Durée : 2h45min