jeudi 28 mars 2013

La vraie question, c’est POURQUOI ? par le Crieur du Cœur

J
usqu’alors, toutes les analyses, tous les commentaires, toutes les réflexions plus ou moins pertinentes ou mêmes creuses, se sont révélées, à la moindre analyse, n’être que des commentaires de propos voire de décisions, certes le plus souvent critiquables.
J’ai moi-même essayé d’en démêler l’écheveau habilement emmêlé de slogans, de « pensées » dévoyées et d’erreurs manifestes, sans parler des rêves cauchemardesques d’impossibles et contre nature égalités ; mais au fond, là n’est pas la seule, la vraie, la primordiale question que l’on doit se poser – et poser – dès que l’on se retrouve confronté à de telles folies. Cette question est, simplement : « Mais quelles peuvent donc être les fausses idées qui sévissent à l’origine des déraillements qui élaguent, sous prétexte de modernisation, tous les rouages de notre société, donc l’avenir de nos enfants et de leurs enfants, s’ils parviennent à en mettre au monde ? »¢


Car derrière tous ces excès irrationnels, il y a et ne peut y avoir que des idées farfelues, aberrantes, ou viciées à la source par des idéologies dont la véritable racine, plus ou moins inconsciente, est apparentée aux pires jalousies, aux pires volontés destructrices, au plus simpliste nihilisme. Il suffit de cesser quelques instants de céder aux hurlements des casseurs et des hurluberlus endoctrinés qui les suivent, pour comprendre à quel point ces élucubrations sont devenues irréalistes dans le monde informatisé dans lequel nous sommes baignés, bon gré mal gré...

D’où viennent donc, et pourquoi :
1. cette ouverture des esprits aux idées de n’importe qui ?
2. ce laxisme encourageant toute violence ?
3. cette hostilité envers tous les aspects et les fondements de la famille normale ?
4. ce mépris de nos aïeux et de leurs sacrifices en notre faveur ?
5. cette acceptation béate de la moindre différence alors que l’on exalte les regroupements qui divisent la société ?
6. cette tolérance envers tout laisser-aller qui met en danger la salubrité publique et la vie naturelle que pourtant les « empastèqués » se croient voués à propager tous azimuts ?

Et quels intérêts animent les propagateurs et propagatrices du flot de contre-vérités recrachées jour et nuit par des collaborateurs éhontés et grassement stipendiés de tous les médias ?
Qui a intérêt à faire résonner  de telles monstruosités à tous les échos ?
Qui, à part quelques illuminé(e)s, peut s’affubler de telles déraisons ?
Quel obscurantisme s’est infiltré dans les esprits faibles pour lancer une telle pandémie de folies destructrices ?
Quelles jalousies, quelles envies folles, ont lancé le laxisme anti-français ?
Ce laxisme qui commence à régner en maître ès-sorcelleries grâce aux prébendes officialisées de longue date et devenues marées anti-France, quelles sombres visées furent-elles à l’origine de cette intelligence avec la nullité ?
Qui, d’où ? Pourquoi ? Les réponses, c’est à vous de vous les donner ! À vous-mêmes !

La psychanalyse politique est une recherche trop brûlante pour que s’y brûle la voix, pourtant déjà bien négligée, du Crieur du Cœur.¢