jeudi 14 mars 2013

Et la charcuterie hallal, c’est permis? par Nobeline

L
a dernière en date des « statistiqueurs  de la santé » vient de condamner la charcuterie. Ou, plutôt, condamnent-ils les consommateurs de ladite charcuterie à une mort précoce (sans limite d’âge ?) qui emporterait 44% de ceux qui s’y adonnent (cf. Dépêche AFP du 13/02/2013).
Ils ne disent pas si consommer de la charcuterie hallal est moins risqué que de consommer celle-là. Ils ne disent pas non plus, s’il s’agit de charcuterie de bœuf ou de cheval.
Non. Le saucisson, les saucisses… c’est du porc assurément. Et le porc, c’est « interdit » !
Pourtant, il serait intéressant de savoir si les saucissons d’âne ou de bœuf sont plus dangereux que le saucisson de cochon ?
Ce que nous retiendrons de cette énième enquête sur les probabilités de décès anticipé chez l’homme, c’est que ceux qui mangent de la charcuterie (de cochon !), qui boivent du vin et fument du tabac (pas la moquette…)  sont appelés à mourir plus vite que ceux qui ne consomment pas ces produits.
Cette étude aurait-elle été initiée par un lobby islamique ?¢


En tous cas, ses conclusions ressemblent plus, à s’y méprendre, à du prosélytisme à grande échelle qu’à une étude de marché ou de santé.
Grosse pub AFP (à défaut d’aller à la mosquée) : Mangez Hallal !
N’achetez plus votre viande dans les grandes surfaces ou dans les abattoirs.
Tuez le mouton dans votre cour. À consommer avant la date de péremption - c’est-à-dire jusqu’à la porte de votre cuisine.
Ne buvez pas d’alcool. Ne fumez point. Surtout, ne mangez pas de porc.
Pour relayer de manière si solennelle des informations aussi débilitantes, les journalistes n’ont vraiment plus rien à se mettre sous la dent…
E Conseillons-leur une bonne rosette de Lyon et un coup de jaja, ils reverront la vie en rose. Quant au cholestérol, y a des médocs pour le soigner. Santé !¢