mardi 12 mars 2013

Dénaturation du mariage : Manifestation du 24 mars 2013

"Au-dessus d’un million de personnes dans la rue, le régime vacille" (François Mitterrand)
A
 l’heure où le pays est affecté d’une crise économique et sociale gravement déstabilisante pour la cohésion sociale, le gouvernement de M. Ayrault et la majorité présidentielle de M. Hollande poursuivent leur œuvre de dénaturation du mariage au nom d’un démagogique et hypocrite « mariage pour tous », concession non avouée mais criante à un lobby LGBT bien réel quoique non représentatif et efficace dans ses chantages et ses menaces face à une classe politico-médiatique majoritairement affectée de « trouillopathie » aigue.¢

Face à ce projet parisianiste porté par un microcosme boboïsant et « marais-cageux », le Peuple de France s’est levé depuis des mois, accompagné de ses élus et de ses autorités spirituelles, d’une façon qui n’a plus de comparaison dans les décennies récentes.

La mobilisation se poursuit face à l’autisme des porteurs de ce projet. Le 24 mars prochain, à Paris, sur les Champs-Élysées, une vague de Français montée des profondeurs du pays déferlera aux abords de la présidence de la République. Elle criera à l’adresse singulière de M. Hollande, qui n’a pas été élu d’abord pour tenir au moins cet engagement de campagne souscrit pour concéder un hochet progressiste et « sociétal », qu’elle exige le retrait immédiat de ce projet de loi pervers.

E Le collectif d’associations « Catholiques en campagne » invite tout un chacun à prendre ses responsabilités de Catholique ou d’homme de bonne volonté en marchant ce jour-là contre ce texte attentatoire aux fondements de la famille, de la société, de la civilisation et porteur de violence à l’égard de l’enfance.¢