lundi 25 mars 2013

Christine Boutin gazée exige la démission de Valls

C
hristine Boutin, la présidente du Parti chrétien-Démocrate participait hier à Paris à la manifestation contre le « mariage pour tous ». Comme beaucoup d’autres, elle s’est vue gazée par les forces de l'ordre qui repoussaient les manifestants.
« La façon dont la police a traité les manifestants est inacceptable, a déclaré l'ancienne député des Yvelines. C'étaient des gens calmes. On envoie des gaz lacrymogènes sur des élus, Hervé Mariton,député UMP de la Drôme, a été secoué. Moi j'ai reçu des gaz lacrymogènes et des enfants aussi. » (Voir le témoignage d'un manifestant en vidéo)¢


APPEL À LA DÉMISSION DE MANUEL VALLS

« La responsabilité du gouvernement est engagée. En tant qu'ancienne ministre de la France je demande la démission du préfet de police et du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui a tenu des propos invraisemblables, inacceptables. », a-t-elle déclaré.
De son côté, le ministre de l'Intérieur a tenu des propos lénifiants, parlant du « sang-froid» de la police et prétextant que les organisateurs de la manifestation avaient été «débordés» par des «groupes extrémistes». Vilains extrémistes !
«Des groupes d'extrême-droite ont tenté de descendre les Champs-Élysées pour se diriger vers l'Élysée», a précisé Manuel Valls. «Les policiers ont été confrontés à des manifestants extrêmement agressifs», a confirmé Laurent Nunez, directeur de cabinet du préfet de police de Paris. Pour les socialistes, tous ceux qui ne sont pas de leur avis sont forcément d’« extrême-droite ».
Manuel Valls a évoqué dimanche soir des «dizaines d'interpellations» lors de cette manifestation, sans fournir plus de détails. En aurons-nous un jour ?…¢