jeudi 28 février 2013

Vote FN : pourquoi ?... un ouvrage collectif

L
es éditions gardoises Au diable Vauvert publieront le 14 mars "Vote FN, Pourquoi ?". Dans cet essai collaboratif, historiens et sociologues gardois s'unissent avec des spécialistes du Front National pour tenter de décrypter ce phénomène.
Analyser les raisons du votre FN à partir de son succès dans le Gard. Tel est le projet de "Vote FN, pourquoi ?", un essai collaboratif à paraître le 14 mars aux éditions Au diable Vauvert, basées à Gallician. Un ensemble de cinq textes constituent le livre. Sociologie, histoire et géographie y servent de prisme à l'analyse des raisons du vote FN.
"Dans le Gard la dédiabolisation du Front national a fonctionné et les électeurs assument leur choix avec 25,5 % des voix à Marine Le Pen, de Saint-Gilles, 14 000 habitants, où le FN culmine à 35,5 % des suffrages, aux zones rurales des Cévennes, traditionnellement à gauche, qui battent aujourd’hui des records de vote FN", écrivent les éditeurs dans la présentation de l'ouvrage.¢


DES UNIVERSITAIRES GARDOIS ET DES SPÉCIALISTES DU FN

Cet ancrage du Front National dans le Gard a notamment été démontré lors du premier tour de la dernière présidentielle. Le département avait été le seul en France à placer Marine Le Pen en tête des suffrages avec 25,5%, soit près de 8% de plus que le score national de la candidate (17,9%).
Historiens d'origine gardoise se sont alliés à des spécialistes du Front National afin d'analyser le phénomène à la lumière de la sociologie. "L'objectif est de faire un effet de loupe sur le cas gardois" explique l'éditeur "afin d'étudier le phénomène sur le plan national, voir international".
Le livre sera lancé le 21 mars prochain, lors du Festival du Livre de Vauvert, qui se tiendra les 15, 16 et 17 mars prochains.

SOMMAIRE DU LIVRE

E La réponse au FN, enjeu européen, par Alexis Corbière, professeur d’histoire en lycée professionnel, auteur, conseiller de Paris et premier adjoint du 12ème arrondissement, secrétaire national du PG.
E Un vote unique, des causes multiples, par Catherine Bernié-Boissard, géographe, professeur à l’Université de Nîmes.
E Un vote raciste en terre de mélanges ? par Danièle Floutier, professeur des écoles, militante antiraciste et sociale, élue de 1989 à 2001 à Lunel.
E Une histoire de l'extrême droite en pays gardois, par Raymond Huard, historien, professeur à l’Université de Montpellier.
E Gavroche ou Tartarin, la question du modèle, par Elian Cellier, historien, professeur en collège à Nîmes96.¢
Midi LIbre.

à partir du 14 mars 2013 (4,75 euros)