lundi 18 février 2013

Valls promet de protéger la communauté asiatique



E
n juin 2010 et 2011, des milliers de ressortissants chinois avaient défilé dans les rues de Paris pour protester contre les actes de violence dont la communauté chinoise de France est victime du fait de la « racaille » et pour exiger plus de sécurité. Cette année, Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a brièvement participé au défilé traditionnel coloré et musical du Nouvel An chinois.¢

À cette occasion, il s'est engagé dimanche à assurer la « protection au quotidien » de la communauté asiatique confrontée à l'insécurité à Paris, alors qu'il participait aux festivités du Nouvel An chinois à Paris.

« Je pense aux difficultés que certaines et certains d'entre vous avez rencontrées notamment parce que vous ne vous sentiez pas suffisamment en sécurité, pas suffisamment protégés », a lancé M. Valls lors d'une rencontre avec les représentants des associations chinoises avant le départ du défilé traditionnel marquant le Nouvel An chinois.

« Les violences sont intolérables et il n'est pas acceptable que vous soyez inquiétés. La sécurité est le droit de tous et nous mettrons tout en œuvre pour assurer votre protection au quotidien. Je m'y engage », a-t-il assuré.

E Il est vrai que la « communauté asiatique », par son calme et sa tenue, ne pose pas de problème particulier à la société française… mais peut-être perdrait-elle ce calme et cette tenue si d’autres tentaient de leur imposer du canard laqué halal. C’est là qu’on verra les limites des promesses de Valls...¢