mardi 26 février 2013

Un centre de torture salafiste en Tunisie


L
es unités d'intervention ont découvert, mercredi après-midi, un centre de torture à Bizerte, monté par des salafistes. Pour punir les délinquants, les alcooliques et tous ceux qui leur semblent hors-la-loi. La leur...¢

Suite à des plaintes de quelques jeunes ayant été victimes de torture par des salafistes, les unités d'intervention ont pu découvrir ce centre privé à Aïn Kbira, à Menzel Abderrahmane (gouvernorat de Bizerte, nord). La police a arrêté, lors de la perquisition, deux hommes appartenant à la mouvance salafiste, rapporte ''Attounissia''(un site de langue arabe).
Depuis plusieurs mois, les salafistes s'organisent dans plusieurs régions de la Tunisie et agissent en tant que police parallèle. Certains membres de ce mouvement islamiste extrémiste ont confirmé ce manège dans des déclarations aux médias, mais le ministère de l'Intérieur minimise le phénomène et laisse faire.
Il y a à peine 3 jours à Sfax, un jeune a été blessé par des barbus munis d'armes blanches. La victime, dans le coma, a été transportée aux urgences. Elle est encore sous contrôle médical.¢
Kapitalis, 21 février 2013