jeudi 14 février 2013

Nouvelles preuves de l'authenticité d'une autre Joconde



D
e nouveaux tests effectués sur une peinture considérée comme une précédente version de la Joconde, œuvre peinte par Léonard de Vinci au XVe siècle, ont montré qu'elle était bien de la main du maître de la Renaissance, a indiqué mercredi la fondation d'art « Mona Lisa »basée en Suisse.


L'un des tests a été effectué par un spécialiste en « géométrie sacrée », l'autre par l'Institut fédéral de technologie de Zurich, dans la foulée de la découverte, en septembre dernier, de la « Mona Lisa d'Isleworth ».
« Lorsque nous ajoutons ces nouvelles découvertes à la somme des études scientifiques et physiques déjà existantes, je pense que tout le monde y verra la preuve écrasante que Leonard de Vinci en est bien l'auteur », a déclaré le vice-président de la fondation, David Feldman.
La « Mona Lisa » exposée au Louvre depuis plus de trois siècles a longtemps été considérée comme unique, et certains experts ont remis en cause l'authenticité de celle qui se trouve en Suisse. Mais de nombreux soutiens ont conduit la Fondation Mona Lisa à prouver l'authenticité de cet autre portrait, qui représenterait la Joconde dix ans auparavant.
Avec Reuters