jeudi 14 février 2013

Motion de censure UMP contre les « folies hollandaises »



L
es députés UMP déposeront dans les prochaines semaines une motion de censure contre « les options économiques folles de François Hollande », dont l'objectif de ramener les déficits publics français à 3% du PIB fin 2013 n’est plus tenable.


Dans une interview à paraître aujourd’hui dans Les Échos, Jean-François Copé estime que les déclarations du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, jugeant « probable » l'abandon de cet objectif par le chef de l'État, constituent « le véritable aveu de son échec ».
« Si aujourd'hui l'objectif de 3% ne peut pas être tenu, c'est en raison des options folles qu'il a prises, comme le prouve le rapport de la Cour des Comptes », déclare le président de l'UMP.
« N'y voyez pas seulement le discours d'un opposant. Le FMI, la Commission européenne dressent eux aussi ce constat accablant. François Hollande doit immédiatement changer de politique économique », estime-t-il.
« Pour l'y inciter, avec Christian Jacob et nos collègues du groupe UMP, nous allons déposer dans les prochaines semaines une motion de censure à l'Assemblée nationale », ajoute-t-il.
Avec Reuters