mardi 19 février 2013

Monseigneur Pierre BOZ vient de nous quitter – par Michel Delenclos



B
OZ Pierre   (14.10.1929-16.02.2013)  né à St. Etienne-de-Fougères (47), décédé à l'hôpital du Val de Grâce, ses obsèques se dérouleront le 23.02.2013 au Val de Grâce.    
Révérend père puis Monseigneur. Exarque patriarcal des melkites catholiques. Archimandrite du rite melchite catholique et aumônier de la communauté des chrétiens kabyles de France. Enseignant de la langue arabe, ouvrant sur la lecture du Coran. Passe des années chez les Pères Blancs à Fort National (Beni-Iratem). Vit d'abord à Alger puis à Oran où, en 1962, il sera l'assistant de Monseigneur Lacaste évêque. Est présent à Alger lors des Barricades du 24.01.1960.¢

E Le 29.06.1962, alors aumônier de la Petite Chapelle, il participe à des négociations avec un représentant officieux, Soyer, afin de faciliter le départ des commandos de l'OAS-Oran dont une partie quitteront Oran, à bord du bateau le «Ville d'Alger» à destination de Marseille, déguisés en brancardier de la Croix-Rouge.

E Le 05.07.1962, est présent à Oran, il vivra les massacres des Français d'Algérie et des Musulmans par le «FLN» dans cette ville. En 1965, il est chargé de mission par le cardinal Feltin.

E En 1966, avec L. Roumani, il crée l'Association mondiale des Chrétiens d'origine kabyle, dont le général français, R. Zaroual en fut le président jusqu'à sa mort. Membre fondateur perpétuel de l'Association pour la Sauvegarde des Familles et Enfants de Disparus en Algérie «ASFEDm», créée le 21.04.1967. Exarque patriarcal des Melkites catholiques. Est membre du groupe de recherche historique sur les disparus en Algérie, constitué en 10/2002.

E Responsable de la communauté des chrétiens originaires de Kabylie en 2002/04. Membre du comité de soutien et de parrainage du site Tamazgha, consacré au soutien des kabyles chrétiens, tout comme Benjamin Stora, le 20.02.2003. Le 09.05.2008, lors du salon des écrivains et artistes rapatriés, à Antibes, il donne une conférence sur «Les chrétiens kabyles».

E Présent au Cercle algérianiste de Bordeaux, le 27.09.2008 où il donne une conférence sur «Les chrétiens de Kabylie». Chevalier puis officier de la Légion d'honneur, en 10/2009 puis le 09.03.2011. En 2009, il donne une conférence au cercle algérianiste de Montauban, sur les berbères et les kabyles christianisés. Le 24.10.2009, il est présent au forum algérianiste du livre, à Aix-en-Provence où il dédicace son dernier ouvrage.

E Le 04.11.2009, à l'occasion de la parution de son livre, parrainé par les éditions Desclée de Brouwer et la librairie La Colomberie, il donne une conférence dans la chapelle Saint-Dominique, 30 rue Vaneau (Paris VV). Le 29.05.2010, au Cercle algérianiste de Bordeaux, il présente et dédicace son dernier ouvrage «Une fin des temps. Fragments d'histoire des chrétiens en Algérie».

E Le 10.06.2010, il dédicace son dernier ouvrage à l'occasion d'un cocktail de bienfaisance organisé par le «Secours de France». Les 04 et 05.07.2010, il donne une messe lors de la venue de la Vierge de Santa-Cruz à  Paris et pour le souvenir des massacres du 05.07.1962 à Oran. Obtient le prix «spécial histoire» délivré par l'Amicale des Thiersvillois le 07.05.2010.

E Le 22.03.2012, au Centre de Documentation historique de l'Algérie «CDHA», il donne une conférence «La naissance de la communauté des chrétiens kabyles et leur situation actuelle en Algérie ainsi qu'en diaspora». Le 05.07.2012, à Notre-Dame de Paris, avec le Mouvement «Mémoire, Vérité, Espoir» des rapatriés d'Algérie, quelle que soit leur origine, il concélèbre, avec Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris -président de la cérémonie- une messe solennelle du souvenir pour toutes victimes de la Guerre 1954-1962, avec une intention particulière pour les enlevés et disparus et les religieuses et les religieux tués lors de ces événements.

Pour l'avoir côtoyé à plusieurs reprise, l'auteur de cette biographie se souvient que Monseigneur Pierre Boz était chaleureux, ouvert, très cultivé et savait captiver son auditoire qui en redemandait. Au revoir Monseigneur.

Bibliographies
E De Faivre «Le renseignements», 2006.
E Auteur de «Tout esprit devra goûter la mort», Ed. Centurion, 1980.
E Et de «L'islam, découverte et rencontre», Ed. Desclée de Brouwer, 2006.
E Auteur de «Une fin des temps. Fragments d'histoire des chrétiens d'Algérie (1888-2008)». Ed. Desclée de Brouwer, 2009.