mercredi 20 février 2013

Le projet de réforme bancaire adopté à l’Assemblée


L
e « projet de réforme bancaire », censé séparer les activités les plus spéculatives et la banque de détail a été voté mardi à l'Assemblée, y compris par certains députés de l'UMP. Comme nous le soulignions dans un article précédent (voir l’article du Gaulois), ce projet est très loin d’aller vers une véritable séparation, comme l’avait pourtant promise François Hollande durant la campagne présidentielle. Une promesse de plus…¢


Au terme de son examen en première lecture, ce projet de loi de séparation et de régulation bancaire a été adopté par 315 voix contre 161.
À gauche, où les critiques sur une version initiale trop timide se sont émoussées face à certaines avancées en commission puis dans l'hémicycle, la quasi-totalité des socialistes et des écologistes a voté pour, comme tous les radicaux de gauche. Le Front de gauche s'est abstenu.
À droite, si la majorité du groupe UMP a voté contre, 15 députés ont voté pour, dont Henri Guaino, David Douillet ou plusieurs élus de la Droite Populaire. 16 autres élus UMP se sont abstenus, comme le président de la commission des Finances Gilles Carrez.
Les deux députés du FN ainsi que les députés UDI se sont abstenus. Les non-inscrits, Jean Lassalle (Modem) et le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan ont voté pour.¢
Avec AFP