mardi 26 février 2013

Deux policiers tués… encore deux CPF en cause


A
ujourd’hui se sont déroulées les obsèques des deux Policiers de la BAC tués par ceux que les médias persistent à nous présenter comme étant des « chauffards alcoolisés», alors que les rapports et interviews télévisés de plusieurs de leurs collègues font état d’une volonté délibérée de heurter le véhicule des deux fonctionnaires. D’après ces témoignages, il ne s’agirait donc pas d’un simple accident mais bien d’un meurtre !¢

Les deux fonctionnaires, Cyrille Genest, 40 ans, et son coéquipier Boris Voelkel, 32 ans, étaient pères de famille, chacun avait deux enfants.  Leur collègue, grièvement blessé, a été conduit en urgence à l'hôpital Beaujon à Clichy dans les Hauts-de-Seine. Également père de deux enfants, il se trouverait actuellement entre la vie et la mort.

Puisqu'on donne les noms des 2 policiers tués, on donnera aussi ceux des 2 interpellés... encore deux CPF ("Chances Pour la France")!

E Le conducteur du 4X4 qui, selon une source proche de l'enquête, n'aurait pas freiné avant de percuter la voiture de police se nomme Malamine Traoré. Âgé de 22 ans, il serait « originaire » du XIXe arrondissement de Paris et déjà impliqué dans des vols et petits trafics de stupéfiants. Il a déjà été condamné à huit reprises, dont cinq fois pour des délits routiers. Il était en état d'ébriété et «en défaut de permis» au moment du drame. Il conduisait avec 1,4 gramme d'alcool par litre de sang (limite 0,5 gramme/litre de sang). La nature du défaut de permis, annulation, suspension ou non passage de l'examen, n'a pas été précisée. Il a été placé en garde à vue pour «homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique».

E Le passager, Mehdi Bensassou, âgé aussi d'une vingtaine d'années était également sous l'emprise de l'alcool au moment des faits (1,6 gramme/litre de sang). Son casier judiciaire est vierge, mais il devait être jugé fin février pour son implication présumée dans un trafic de stupéfiants.¢
(posté par Alain)