samedi 2 février 2013

Deux hommes mariés l'un à l'autre par erreur depuis 20 ans

À l'heure du débat sur le mariage homosexuel, deux hommes sont inscrits comme mariés, par erreur, depuis 20 ans à l'état-civil à Clermont-Ferrand.
« J'étais donc contre mon gré le premier gay marié officiellement en France », a dit Jérôme Vray, avec une pointe d'humour, après que France 3 Auvergne a ressorti récemment l'affaire. « Il y a eu une erreur de retranscription sur le registre d'état-civil en 1993 à Clermont », a expliqué Perrine Dijoux, fonctionnaire à la mairie de Clermont-Ferrand.

M. Vray, célibataire de 40 ans aujourd'hui, a réalisé l'erreur le jour où il a demandé un extrait de naissance intégral. Saisi d'une demande en annulation, le procureur a fait annuler cette mention en 1999. Mais, relève M. Vray, même s'il y a une mention annulation, la mention du mariage est restée et restera à vie. « Elle ne peut pas être supprimée », a-t-il ajouté.
« Je continue à recevoir du courrier administratif avec mention +épouse+", ajoute-t-il. « Que j'accepte cela ou non, cela ne changera rien. C'est inscrit pour la vie », insiste-t-il.
L'administration ne pourrait-elle pas, au moins, reconnaître ses erreurs et procéder à la rectification ?