mercredi 13 février 2013

Australie : deux enseignantes licenciées pour refus du voile islamique



D
eux enseignantes du Collège islamique de l'Australie-Méridionale contestent devant les tribunaux leur licenciement abusif basé en partie sur leur tenue vestimentaire jugée inappropriée.

Elles ont été licenciées l’année dernière par le collège West Croydon, qui avait averti les enseignantes, musulmanes et non musulmanes, de porter le foulard sous peine de licenciement. L'une des enseignantes poursuit l’établissement pour licenciement injustifié devant un tribunal civil, et l’autre a porté plainte devant le tribunal du travail (Fair Work Australia). Le directeur du collège, Kadir Emniyet, a défendu hier la politique de l’établissement, disant qu’elle avait été discutée avec les 42 enseignants et que «90 % d’entre eux sont heureux de s’y conformer».
La politique, qui impose aux non musulmanes le port d’un foulard, et non du hijab traditionnel, a été instaurée en 1998, puis suspendue en 2010 par l’ancienne administration. Elle a été rétablie au début de cette année sous la forme d’instructions verbales au personnel.
M. Emniyet, entré en fonction cette année, a déclaré que les enseignants de sexe masculin qui enfreignent le code vestimentaire, par exemple en portant des shorts, sont soumis au même régime disciplinaire que les enseignantes qui ne portent pas le foulard : trois avertissements, puis le licenciement.
Source: Furious debate as teachers at Islamic College of SA's West Croydon campus ordered to wear hijab or face sack, Adelaide Now, 13 février 2013. Extrait traduit par Poste de veille