mardi 22 janvier 2013

Plan pauvreté : Chérèque va soutenir Ayrault

L'ancien secrétaire général de la CFDT François Chérèque a abandonné la direction de la CFDT en novembre dernier pour prendre la tête de « Terra Nova », un groupe de « réflexion » proche du PS qui prône l'immigration et le vote des étrangers. Il a par ailleurs été nommé à l'Igas (Inspection générale des affaires sociales).
C'est dans le cadre de cette fonction qu'il assurera le suivi du plan du gouvernement de « lutte contre la pauvreté » avec pour mission de veiller à ce que le plan soit « correctement décliné sur l'ensemble du territoire français ».
Jean-Marc Ayrault avait présenté le 11 décembre un plan quinquennal contre l'exclusion dont les grandes lignes incluaient une hausse de 10% du revenu de solidarité active (RSA), le renforcement de l'hébergement d'urgence ou la lutte contre le surendettement.

Le gouvernement français se défend d'avoir fait de la CFDT un interlocuteur privilégié, même si cette centrale a, avec la CFTC, validé le 11 janvier avec les organisations patronales un accord dit de "sécurisation de travail" que la CGT et FO ont dénoncé comme une régression du droit des travailleurs.

La nomination de François Chérèque provoque toutefois des grincements de dents dans les autres centrales.

« Ça ne donne pas une image d'indépendance syndicale.  Ce n'est pas une question de confiance, je pense que quand on s'arrête il faut savoir s'arrêter », a déclaré le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, sur France Inter.

Le plan du gouvernement se veut une rupture avec la politique mise en place durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.
Avec Reuters