mardi 22 janvier 2013

Mariage gay : le Collectif « Audace 2012 » demande un référendum

Communiqué de « Audace 2012 »
Le Collectif Audace 2012 (120 associations, 2 200 000 sympathisants) vient d'adresser une lettre au président de la République, figurant en annexe de ce communiqué, dans laquelle il lui demande d'organiser un référendum sur la question du mariage homosexuel.
Dans un courrier adressé à Audace 2012 le 25 avril 2012, François Hollande avait pris l'engagement clair et fort de décider  respecter la souveraineté du peuple, en indiquant notamment : " Ce changement, je le construirai avec vous, car rien n'est possible sans la décision et le consentement du peuple souverain, les seuls qui comptent".

Audace 2012 fait confiance au président de la République pour qu'il honore son engagement écrit et consulte les Français sur un projet de loi consistant à "changer de civilisation", comme son gouvernement l'a déclaré.

François Billot de Lochner
Président
Audace 2012--176 rue de l’Université-- Paris 75007

Annexe

Monsieur le Président,

Au printemps dernier, alors que vous étiez candidat à l’élection présidentielle, notre Collectif (120 associations, représentant 2 200 000 sympathisants) a eu l’honneur de vous présenter son Manifeste de 12 propositions. Deux d’entre elles concernaient directement le projet de loi actuel sur le « mariage pour tous », l’une demandant la constitutionnalisation de la famille, composée d’un homme, d’une femme et de ses éventuels enfants, l’autre demandant la mise en place d’une procédure ouverte et simple de referendum.
Votre projet de loi sur le mariage représente, comme le dit avec beaucoup de pertinence votre ministre de la Justice, un « changement de civilisation ».
Vous avez bien voulu nous écrire, le 25 avril 2012, en nous indiquant, je vous cite, que « ce changement, je le construirai avec vous, car rien n’est possible sans la décision et le consentement du peuple souverain, les seuls qui comptent ».
Nous vous exprimons donc notre entière confiance pour que vous respectiez votre engagement si fort du 25 avril, et que vous organisiez un referendum pour que le peuple souverain puisse s’exprimer sur le changement de civilisation que vous proposez.
Nous vous en remercions par avance et vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre haute considération.