mercredi 30 janvier 2013

La fuite de gaz à l’usine chimique de Rouen n’est pas terminée

Les médias du Système ne vous en parlent plus et, pourtant la fuite du gaz Mercaptan à l’usine chimique Lubrizol de Rouen continue. Même le sud de l’Angleterre a senti le gaz ! C’est dire l’ampleur de la fuite. « Cela prend plus de temps que prévu » a indiqué Henry Maccioni, préfet de Seine‑Maritime. Avant d’avouer « On n'a pas encore vraiment mis au point la formule qui élimine dans l'instant les mercaptans, et les émanations qu'il y avait en début de semaine ». Par ailleurs, le préfet a précisé qu'il y "avait certaines émanations" et a reconnu qu'il se peut qu'il y ait encore des odeurs. Pour l’instant, on ne sait toujours pas lorsque la fuite cessera totalement.