mercredi 30 janvier 2013

Des bonus extravagants chez Goldman Sachs

L’image de Goldman Sachs se porte bien mal. Et voici une information qui ne devrait pas arranger ses affaires. On a appris que ses dirigeants se partageraient 100 millions de dollars de bonus cette année. M. Blankfein, le PDG de la banque d’affaires, devrait empocher, à lui seul 13 millions de dollar. En outre, la banque américaine a essayé de repousser le versement des bonus de ses banquiers londoniens de janvier à avril, pour bénéficier d’une fiscalité plus avantageuse. Ces affaires interviennent alors que Goldman Sachs essayait d’assainir son image, écornée depuis les déboires financiers de 2008. Goldman est accusé, entre autres, d’avoir profité de la crise et de ses relations au sommet de l’Etat américain, pour éliminer son concurrent principal, Lehmann Brothers. Il y a quelques mois, Lloyd Blankfein avait annoncé qu’il acceptait l’idée d’une hausse d’impôts. Le discours de façade cachait bien mal la réalité des intentions.