mercredi 26 décembre 2012

Proposition honnête – par Alain de Charente

La France va mal, nous sommes en récession, le pouvoir d'achat diminue, la morosité et la crainte du lendemain s'installe chez de plus en plus de nos compatriotes qui n'ont pas les moyens de s’exiler en Belgique ou en Suisse...
Face à ce constat alarmant, il est impératif de réagir pour éviter de sombrer dans la sinistrose et nous devons tous nous mobiliser pour faire face et ne pas nous laisser gagner par le défaitisme et le renoncement.
De mon côté, je suis prêt à relever le défi, et bien qu'aujourd'hui retraité de l'industrie du secteur privé, je suis résolu à m'engager dans une croisade pour apporter ma contribution, même modeste à l'effort nécessaire et vital à entreprendre pour remonter la pente et remettre notre pays à sa vraie place, celle dont il n'aurait jamais du se laisser déposséder.
Je suis donc mobilisé, galvanisé à bloc et disponible pour reprendre du service, même bénévolement pour apporter mon aide, dans la mesure de mes capacités physiques et intellectuelles, en reprenant le chemin du travail, celui de l'usine, du bureau, des champs, du chantier... en fonction des besoins et là où je serais le plus utile et le plus efficace pour apporter ma pierre à l'édifice.


Cause Nationale
 Je m'engage donc solennellement à donner de mon temps, de ma sueur, de mon énergie, de mon courage, de mon enthousiasme à cette Cause Nationale, mais j'y mettrais cependant une « petite » condition, celle qui consiste à ce que les points qui figurent sur la liste ci-dessous soient mis en œuvre à titre de contrepartie pour mon effort patriotique et citoyen, dans le cadre d'une formule « gagnant/gagnant ».

Si l'ensemble des mesures mentionnées mais non négociables est retenu et accepté, alors le reste de ma vie sera consacré au bien commun via le travail, sans aucune réserve et sans états d'âme, mais bien entendu, dans le cas contraire, le deal ne tient plus et je reprends immédiatement ma liberté d'aller jouer aux boules ou d'aller à la pêche.

Détail du « pack » des desiderata exigés et non dissociables :

Ø  Abandon du droit du sol et retour au droit du sang
Ø  Abandon du regroupement familial avec effet rétroactif sur les vingt dernières années
Ø  Arrêt pour une durée indéterminée reconductible de l'accueil de migrants en situation légale
Ø  Arrêt de toute délivrance de visas pour les citoyens du continent Africain
Ø  Arrêt de toute régularisation de « sans-papiers »
Ø  Arrêt de toute naturalisation
Ø  Impossibilité pour un étranger d'acquérir la double nationalité
Ø  Fin de l'automaticité pour l'obtention de la nationalité Française
Ø  Suppression pure et simple du droit d'asile quel que soit le pays de provenance du requérant
Ø  Suppression de la CMU, de l'AME et de toutes les aides du même acabit pour les clandestins
Ø  Suppression du financement des syndicats par la collectivité via les impôts
Ø  Suppression du financement des associations anti-nationales par la collectivité via les impôts
Ø  Suppression du financement des partis politiques par la collectivité via les impôts
Ø  Expulsion des délinquants d'origine étrangère non naturalisés
Ø  Déchéance de la nationalité Française et expulsion des délinquants d'origine étrangère, déjà naturalisés et condamnés par la justice
Ø  Obligation d'apposer une plaque commémorative dans chaque ville qui, en fonction de son importance signalera soit : Boulevard, Avenue, Rue, Place, Esplanade, Route... (à l’exception des impasses) avec pour libellé : « À la gloire de la Colonisation Française »
Ø  Limitation à 1 du nombre d'enfants pour les familles issues de l'immigration
Ø  Arrêt de tout projet de nouvelle mosquée et abandon des projets en cours
Ø  Expulsion de tous les clandestins sans prime de reconduite
Ø  Expulsion de tout citoyen musulman convaincu de polygamie (lui et son harem)
Ø  Expulsion des personnes incarcérées d'origine étrangère non condamnées pour meurtre
Ø  Application d'une peine incompressible de perpétuité réelle et définitive pour les criminels de sang d'origine étrangère en leur accordant toutefois le droit au suicide assisté
Ø  Interdiction d'émettre des revendications communautaristes non compatibles avec les lois de la République
Ø  Application d'un couvre-feu en cas de débordements d'origine ethnique et obligation pour les forces de l'ordre d'utiliser tous les moyens répressifs surtout musclés en cas de son non-respect
Ø  Priorité donnée aux Français de souche pour l'accès au travail, au logement, aux prestations sociales, aux soins
Ø  Rétablissement de nos barrières douanières sur le plan sécuritaire et économique
Ø  Renégociation des accords Européens pour un retour rapide à notre souveraineté
Ø  Abandon des projets de loi polémiques (droit de vote des étrangers, mariage pour tous, dépénalisation de la drogue...)
Ø  Introduction d'un mode de scrutin proportionnel intégral pour toute élection locale ou nationale

Dans la mesure où ces revendications  sont adoptées dans leur intégralité par le gouvernement actuel ou le prochain, je suis donc partant pour retrousser les manches et mouiller ma chemise avec zèle, conviction et euphorie, mais ceci étant dit, je pense que ce n'est sans doute pas demain que je vais devoir mettre le réveil à sonner, préparer ma gamelle et aller pointer...