samedi 1 décembre 2012

Militant islamiste à Brioude : l'inquiétude monte

Saïd Arif : en liberté aux frais de la France

Le militant islamiste Saïd Arif, placé en résidence surveillée dans un hôtel langeadois depuis mercredi 10 octobre, a été transféré au sein d'un hébergement brivadois, lundi 29 octobre. L'inquiétude monte et après le maire de Brioude Jean-Jacques Faucher, le député Jean-Pierre Vigier a adressé un courrier au Ministre de l'Intérieur Manuel Valls alors que le Front National demande l'incarcération du militant islamiste.
Dans son courrier, le député Jean-Pierre Vigier explique au Ministre :


« Permettez-moi d’attirer votre attention sur les très vives inquiétudes exprimées par les habitants de Brioude, en Haute-Loire, qui viennent d’apprendre l’installation dans leur commune de Saïd Arif, militant islamiste en résidence surveillée. Selon les informations qui m’ont été transmises, cette personne a été condamnée par la Cour d’Appel de Paris à 10 ans de prison en 2007, reconnue coupable de préparation de divers attentats à l’arme chimique ou biologique.

Alors qu’il aurait dû être libéré en 2017, Saïd Arif vient d’être assigné à résidence par vos services à Brioude, après avoir résidé brièvement à Langeac. Vous concevrez l’émoi de la population et des élus locaux qui s’inquiètent de cette présence particulièrement inopportune en des temps de crise déjà favorables à l’angoisse. D’une part les citoyens ne peuvent admettre que les peines prononcées pour actes de terrorisme ne soient pas accomplies entièrement, et d’autre part les Altigériens refusent la présence d’un militant islamiste dangereux sur le territoire de leur département. Vous remerciant par avance de bien vouloir me tenir informé de votre décision en ce qui concerne la présence de cet individu en Haute-Loire et sa mutation, Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de ma haute considération ».

Dans un même temps, Pierre Cheynet, Secrétaire départemental du Front National de Haute-Loire, lance une pétition pour l’incarcération de l’islamiste Saïd Arif et dénonce dans un communiqué : « Le Front National de Haute-Loire lance une pétition pour réclamer l’incarcération de ce dangereux individu qui n’a rien à faire dans les rues de Brioude ni d'aucun village de France après sa condamnation à 6 mois de prison en juin dernier pour non-respect d'une première assignation à résidence ».

Outre les failles de la Justice, cette lamentable affaire illustre l’impuissance du pouvoir politique dans la lutte contre les réseaux islamistes sous la présidence de messieurs Sarkozy et Hollande, la Cour Européenne des Droits de l’Homme ayant pour sa part ordonné la suspension de l’expulsion de Saïd Arif « en raison des risques qu'il encourait dans son pays d’origine ! ».
Europe-identite.com (posté par Josselin)