jeudi 20 décembre 2012

Les Français disent NON à la repentance


Dans un sondage CSA-BFMTV publié hier mercredi, 35% de Français estiment que Hollande ne doit pas présenter les excuses de la France, 13% jugeant qu’il doit le faire. Ils sont 26% à accepter de voir la France présenter des excuses, mais à condition que l’Algérie présente les siennes "au sujet des Pieds-Noirs et des harkis".


Commentaire d’Ivan Rioufol - Pour ma part, j’estime que le temps de la repentance, contestable dans son unilatéralité, est de toute manière dépassé, les acteurs d’aujourd’hui n’étant pas les responsables d’hier. En revanche il y a une obligation pour la France et l’Algérie de regarder l’histoire en face. Cette épreuve de lucidité réciproque ne doit évidemment rien omettre des brutalités du colonisateur, sans oublier pour autant ses apports positifs. Mais elle invite aussi les Algériens à cesser de se présenter uniquement en victimes exigeant réparations. Il leur appartient de reconnaître la réalité de l’épuration ethnique qui chassa de leur pays, brutalement, des centaines de milliers d’occidentaux, et les crimes de masse, voire les crimes contre l’humanité, commis contre les harkis. Les relations d’égal à égal sont à ce prix. La réconciliation aussi.