jeudi 29 novembre 2012

Valls ouvre les vannes d’une régularisation massive de clandestins !


Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National
La nouvelle circulaire publiée par le ministre de l’Intérieur sur les critères de régularisation des clandestins s’inscrit dans la droite ligne des politiques de régularisation massive initiées par la gauche en 1981 (130 000 régularisations) et en 1997 (plus de 80 000 ).
Emboîtant le pas à ses prédécesseurs UMP, Manuel Valls agit en idéologue et en immigrationniste forcené, guidé par un seul objectif : l’assouplissement général des conditions de régularisation.


Ce laxisme d’État érigé en règle de fonctionnement est économiquement irresponsable alors que le chômage atteint de nouveaux records et politiquement désastreux tant il encourage et accélère la poursuite toujours plus massive des flux de migration clandestine.
Au moment où notre pays est frappé par une crise sans précédent et où la paupérisation frappe de plus en plus de Français, l’angélisme égoïste de la gauche doit être banni.
Face à l’immigration clandestine, l’État doit se montrer d’une fermeté implacable et n’appliquer qu’une seule règle : tout clandestin qui a violé les lois de la République en entrant illégalement sur le territoire français et en s’y maintenant doit être expulsé et toute possibilité de régularisation doit être supprimée.