mercredi 21 novembre 2012

Raffarin : l’appel de Clochemerle pour faire barrage au FN


FPI – En politique, chacun a ses propres motivations. Certains sont pour la droite, d’autres pour la gauche, d’autres encore pour… la France. L'ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, soutien de Copé, a lui aussi les siennes.
À l'adresse des centristes qui seraient tentés de quitter l'UMP, il vient de lancer que ce parti était « la seule force de barrage au FN ». Faire barrage au FN… Pas au PS ni aux Verts... Pas au PC ni à l'islamisation... Faut pas pousser ! Non-non : juste au FN ! Voilà donc toute sa raison d'être. Diable, quelle ambition !
« Il n'y a pas beaucoup d'avenir à l'extérieur de l'UMP, l'UMP est la seule force de barrage au Front national et tous ceux qui voudraient la quitter atteindraient un objectif contraire », c'est-à-dire « favoriser le FN », a déclaré le sénateur de la Vienne sur LCI.


L’APPEL DE CLOCHEMERLE

Pour lui, le départ de Pierre Méhaignerie vers l'UDI de Jean-Louis Borloo et de quelques autres « ne sont que des opérations ponctuelles ».

Rappelant qu'aucune des six motions en lice à l'UMP n'a dépassé 30%, Jean-Pierre Raffarin y a vu la démonstration d'« une vraie diversité dans l'UMP ». Diversité… ce mot politiquement correct  employé pour camoufler qu’il n’y a pas d’homogénéité.

« Je lance donc un appel ce matin à tous les républicains sociaux et libéraux pour que l'on fonde un pôle de l'humanisme libéral et social dans l'UMP pour aider Jean-François Copé à assumer notre diversité », a-t-il dit.

Interrogé sur l'avenir de François Fillon à l'UMP, l'élu de la Vienne, a assuré: "On va lui laisser un place importante, il trouvera sa place."

Clochemerle a tout l’avenir devant lui.