mardi 20 novembre 2012

Perte du AAA : pour Moscovici, c’est encore la faute de Sarkozy


FPI - Pierre Moscovici, ministre de l'Économie,  a déploré aujourd’hui la décision de l'agence « Moody's » de dégrader la note de la France d'un cran à « Aa1 », avec une perspective négative. Le ministre s’entête cependant sur le maintien d'une perspective de croissance à 0,8% pour 2013.
Lors d'une conférence de presse, il a déclaré : « Je prends acte de cette décision, même si je la déplore, mais elle sanctionne avant tout la situation dont nous avons hérité et qui n'a pas cessé de se dégrader depuis 10 ans. » Encore la faute de Sarkozy !… À chaque tuile, la rengaine est toujours la même.


Moscovici a encore ajouté : « La dégradation de la note n'est pas une décision prise du jour au lendemain. Elle se situe dans la continuité de la note de la France abaissée par ‘Standard and Poors’ le 13 janvier et de la mise sous perspective négative de la note française par Moody's le 13 février. Nous demandons à être jugés sur nos résultats. »

Alors il faudrait savoir : pour les socialistes, une dégradation de la note sous Sarkozy revêtait un caractère catastrophique. Mais sous Hollande, c’est à cause de l’héritage… ce n’est si grave… et on verra ce qu’on verra dans 5 ans.

C’est tout vu.