vendredi 30 novembre 2012

Mélenchon : « Je m’voyais déjà… »


« Je suis prêt à être Premier ministre », a déclaré Jean-Luc Mélenchon dans un entretien à Rue 89. L’ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle mènerait alors une politique totalement différente de celle menée par Jean-Marc Ayrault et son gouvernement.
Il paraît que Baudruchon (comme aime à l’appeler Jean-Marie Le Pen) a changé. Il se présenterait désormais comme un écosocialiste. Dans son entretien à Rue 89, il raconte sa métamorphose et présente Karl Marx comme un avant-gardiste de l’écologie pour mieux se justifier, expliquant que « l’homme et la nature constituent une seule et même entité vis-à-vis de laquelle le capitalisme exerce le même effet d’épuisement » (ouf !).


Le coprésident du parti de gauche précise qu’il n’a eu qu’à actualiser cette réflexion : « L’écosocialisme n’est rien d’autre que la doctrine du mouvement socialiste refondée dans le paradigme de l’écologie politique » (re-ouf !).
C’est avec ce « programme » qu’il espère convaincre François Hollande de le nommer chef du gouvernement d’ici quelques mois. Selon lui, la France se trouvera en effet bientôt dans une situation de « blocage » et c’est à ce moment-là, croit-t-il, qu’il sera le recours pour Hollande car ce dernier n’aura d’autre choix que de proposer une politique de gauche « alternative ».
Est-ce pour l’amadouer et lui faire un appel du pied que, lors de l’émission de l’ineffable Ruquier « On n’est pas couché », Baudruchon, tout en critiquant la politique du gouvernement Ayrault, s’est montré très aimable envers Normal 1er ?
Le Parisien (posté par Marino)