mardi 27 novembre 2012

Le cheval de… l’étroit ! par Le Crieur du Cœur


Je n’aime guère les jeux de… maux ; mais parfois certains permettent d’exprimer certains aspects de la réalité (même et surtout en son caractère irréel, voire irréaliste)…
Tout le monde connaît le triste exemple de la naïve stupidité de citoyens qui permirent au « cheval de Troie » d’introduire au cœur de leur cité l’avant-garde des troupes ennemies qui n’avaient jusqu’alors réussi aucune percée dans leur siège de la ville. C’est la raison pour laquelle l’adjectif « étroit » m’est venu en tête au sujet de l’introduction d’un ex-socialiste dans un gouvernement se proclamant « de droite » !!! Comment le qualificatif de « droitisation» a-t-il pu transformer une volonté droitière en un laisser-aller « d’ouverture» ??


La gauche a-t-elle peur de se «gauchiser» ?? Que non ! Quel berger normal penserait à «introduire le loup dans la bergerie» ??? Pourtant, c’est aussi ce que réclament ceux et celles qui, sous le prétexte aberrant du «droit à tous les droits», veulent à tout prix des mariages contre nature… oubliant le droit des enfants à une vie normale…

Mais tous ces prétendus détails de la vie « politichienne » nous font perdre de vue un danger infiniment plus grand et plus fondamental : la destruction de la vie à la française, sciemment programmée et déjà commencée… Par ces temps agités, un auteur me ressurgit à l’esprit : Racine, qui déjà nous décrivait «Les Plaideurs»… Mais il y a pire : j’ai déjà cité ici l’expression devenue classique «La France a la droite la plus bête du monde» ; mais en fait, ce n’est qu’un euphémisme car le problème est plus grave : elle est malade d’un individualisme borné et maladif !!! Les étrangers le savent bien, qui nous avertissent, en constatant que «Dès qu’il y a quelque part, deux Français, on trouve au moins trois partis politiques…»

Et pour cette seule raison, j’ose affirmer que : NOUS AVONS LA DROITE LA PLUS GAUCHE ALORS QUE NOUS SOUFFRONS D’AVOIR LA GAUCHE LA PLUS ADROITE….

Combien de partis divisent l’opposition aux marxistes et aux crypto-marxistes ? Sauf erreur, trois affublés du sarcasme qui les diabolise en extrémistes ; combien de centristes, demi-droite et demi-gauche ? Plus  un parti qui se dit de droite mais qui donne la moitié de ses voix à un ex-socialiste ? Total ? Dix, onze ?

Moi, je n’ai qu’une voix à ajouter à la mienne ; celle de la France, la vraie, celle pour laquelle nos pères et leurs pères ont versé leur sang ; celle qui permet, sans slogan utopiste ou mensonger, une vie « à la bonne franquette » !!!

Mais moi, comme tant d’autres, je n’ai pas besoin d’huissier pour faire entendre ces voix patriotiques, car je suis Le Crieur du Cœur.