vendredi 16 novembre 2012

Gaza : la tension monte entre Israël et le Hamas


FPI - Deux roquettes tirées de la bande de Gaza ont pris pour cible Tel Aviv jeudi. C’est la première attaque visant directement la capitale économique israélienne depuis plus de 20 ans, dans un contexte de risque d'embrasement général du conflit.


L'hypothèse d'une seconde guerre de Gaza, après l'opération terrestre israélienne "Plomb durci" de janvier 2009, est évoquée depuis des mois. Elle s'est considérablement renforcée depuis le début des bombardements israéliens, mercredi, et à l'approche des élections législatives du 22 janvier en Israël.

Jeudi, le Hamas a tiré des dizaines de roquettes de la bande de Gaza sur Israël, dont l'une a fait trois morts. L'État hébreu a effectué de son côté effectué plusieurs raids aériens sur l'enclave palestinienne au deuxième jour de l'opération "Pilier de défense", faisant 19 morts côté palestinien.

"J'espère que le Hamas et les autres organisations terroristes de Gaza ont entendu le message. Sinon, Israël est prêt à prendre toutes les actions nécessaires pour défendre notre peuple", a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Israël a autorisé le rappel de 30.000 réservistes pour faire face à toutes les éventualités, a indiqué un porte-parole de Tsahal.

Laissant présager un nouveau durcissement de l'action militaire de Tsahal, le ministre israélien de la Défense a mis en garde les terroristes palestiniens contre les conséquences de leurs attaques.

"Cette escalade exige un prix à payer dont l'autre camp va devoir s'acquitter", a déclaré Ehud Barak.

Le système israélien d'interception de roquettes "Dôme de fer" a abattu 81 projectiles sur les quelque 150 tirés de la bande de Gaza mais l'un d'entre eux a atteint sa cible.
Avec Reuters