mercredi 21 novembre 2012

Dette grecque : toujours pas d’accord dans l’Eurogroupe


FPI - Réunis ce mercredi 21 novembre 2012 à Bruxelles, au sein de l’Eurogroupe avec des représentants du FMI et de la BCE, les ministres des Finances de la zone euro se sont séparés sans parvenir à trouver une solution pour réduire la dette grecque.
Malgré plus de douze heures de débats, ils n’ont été capables que de fixer la date d’une troisième réunion : le 26 novembre. « Cette absence d'accord menace la stabilité de la zone euro », déclare le Premier ministre grec Antonis Samaras. La montagne accouche une nouvelle fois d’une souris.


En effet, depuis le début de la crise, les Européens ont multiplié les réunions nocturnes qui ne débouchent sur rien… ou pas grand-chose. L’Eurogroupe de cette nuit n’échappe pas à la règle puisque, malgré des discussions qui ont quasiment duré de 17h à 5h du matin, les ministres des Finances n’ont encore pas réussi à se mettre d’accord.

Il y a une semaine, le précédent Eurogroupe était déjà censé prendre une décision concernant le déblocage des fonds promis à la Grèce depuis juin. Peine perdue !

Pendant ce temps-là, les retards de paiement des tranches d’aide à la Grèce s’accumulent : en décembre, on devrait atteindre 44 milliards d’euros en souffrance.

En fait, ce qui pose problème, c’est moins la Grèce que l’Union européenne.