vendredi 23 novembre 2012

Apportez-leur votre bonne parole – par Manuel Gomez


Que ce soit lors du salon du livre de Mouans-Sartoux, début octobre, ou lors de ce dernier week-end au salon du livre de Toulon, des intellectuels arabes, certainement de très bonne foi, tiennent à nous expliquer en long en large et en travers ce qu’est la religion musulmane vue par le Coran c’est-à-dire une religion de fraternité, de paix, d’ouverture vers l’autre et même de démocratie voir pourquoi pas de laïcité.
Mais surtout pas une application radicale des principes que sont « la charia » et le « jihad » qui nous choquent et nous révoltent.
Hier à Toulon un intellectuel égyptien ne parlant pas français mais accompagné d’un traducteur nous en a fait la démonstration durant plus d’une heure.


Messieurs les intellectuels, ce qu’est le coran, selon vous, n’est pas notre préoccupation principale… ce qu’il est, d’après ce que nous pouvons, hélas, constater chaque jour, nous interpelle bien davantage. Donc ce n’est pas à nous, occidentaux, que vous devez l’expliquer mais à vos frères musulmans, les intégristes, les salafistes, ceux qui veulent la mort des non-musulmans où qu’ils soient dans le monde, et du peuple israélien en particulier, ceux du 11 septembre 2001, ceux qui tenaient le bras de Mohamed Mérah et de bien d’autres.

C’est vers eux que vous devez prêcher vos bonnes paroles, nous vous y encourageons. Essayez d’expliquer votre Coran aux Iraniens qui préparent leur bombe, aux Palestiniens qui confondent rockets et fleurs, aux Libyens, Égyptiens et Tunisiens qui, au prix de leur sang, ont conquis leur liberté au nom de l’Islam que vous enseignez et qui devait les diriger vers le progrès et qui n’ont obtenu que l’Islam que nous ne comprenons pas, celui qui les conduits vers la régression.

Messieurs les intellectuels arabes vous n’avez pas de temps à perdre auprès de nous, précipitez-vous auprès d’eux avant qu’il ne soit trop tard.

Ne réveillons pas les guerres de religion qui ont déjà causées tant de torts à l’humanité.