mardi 6 novembre 2012

Amiante : vers une mise en examen de Aubry ?


L'ex-patronne du PS doit être entendue dans le cadre d'une enquête sur l'Université de Jussieu, en vue d'une possible mise en examen.
Martine Aubry, convoquée mardi 6 novembre par la justice, pourrait être mise en examen pour homicides involontaires dans une des enquêtes sur le drame de l'amiante, pour des faits remontant à plus de 25 ans.
Convoquée en qualité d'ex-haut fonctionnaire du ministère du Travail, l'ancienne patronne du PS a déjà fait savoir qu'elle demanderait le cas échéant à la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'annuler sa mise en examen.


Estimant avoir durant sa carrière œuvré à la protection des salariés et de la population, elle la jugerait "incompréhensible".
Le caractère cancérigène de l'amiante est connu depuis les années 50 mais le premier décret réglementant son usage en France ne date que de 1977 et son interdiction, de 1997. En 2005, un rapport sénatorial avait accablé l'État pour sa "gestion défaillante" de l'amiante, jugée responsable par les autorités sanitaires de 10 à 20% des cancers du poumon et qui pourrait provoquer 100.000 décès d'ici à 2025.
Extrait Nouvel Observateur