vendredi 19 octobre 2012

L’avez-vous vue la marinière de Montebourg ?


La prochaine fois, fera-t-il de la publicité pour les produits de Florence Lamblin, l’élue écolo poursuivie dans une affaire de drogue et qui vend des godemichets sur Internet (voir notre article) ? Il ne manquera alors plus à Montebourg que le « chapeau de Zozo » et une plume dans le… mais ça, c’est une autre histoire.

La photo du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg posant en marinière Armor-Lux à la "Une" du Parisien magazine paru vendredi, a fait sensation. C’est le moins qu’on puisse dire pour un ministre en perdition et en mal de communication.
Fondé en 1938 sous le nom de Bonneterie d'Armor, le groupe Armor-Lux assure 40% de sa production en France où il emploie 600 personnes, dont 380 dans ses usines de Quimper.
Pour défendre à sa manière les produits fabriqués en France, Arnaud Montebourg apparaît en couverture du Parisien magazine portant au poignet une montre Michel Herbelin et tenant dans ses mains un blender Moulinex.
Le ministre a eu droit à un commentaire ironique de François Hollande. Interrogé tard dans la nuit, à l'issue de la première journée du sommet européen de Bruxelles, le chef de l'État s'est félicité de voir Montebourg « prêt à revêtir tous les vêtements nécessaires pour promouvoir les produits français ».
Toujours prêt à se féliciter de quelque-chose, celui-là !
Avec AFP