mercredi 17 octobre 2012

Israël : Benyamin Netanyahu salue les sanctions de l'UE contre l'Iran


L’Union européenne a renforcé ses sanctions contre l’Iran, en début de semaine. Les Vingt-Sept se sont attaqués aux transactions financières avec la République islamique et ont renforcé leurs restrictions sur le transport et le commerce d’hydrocarbures iraniens.
Ces mesures, destinées à faire pression sur Téhéran qui poursuit son programme nucléaire contesté, ont été saluées ce mardi 16 octobre par Israël.


« C’est seulement lorsque les centrifugeuses cesseront de tourner et que le programme nucléaire iranien s’arrêtera que nous saurons que les sanctions ont atteint leur but », a déclaré Benyamin Netanyahu, qui recevait ce mardi les ambassadeurs des 27 pays membres de l’Union européenne. Le Premier ministre israélien a félicité l’UE pour l’adoption du nouveau train de sanctions visant la République islamique.

C’est un Premier ministre israélien désormais en campagne électorale qui s’est adressé aux ambassadeurs européens. Des législatives anticipées auront lieu le 22 janvier prochain en Israël. Le dossier iranien apparaît déjà comme l’un des principaux thèmes de campagne de Benyamin Netanyahu. Celui-ci affirme avoir poussé la communauté internationale à durcir sa politique de sanctions vis-à-vis de l’Iran.

Le mois dernier, le chef du gouvernement israélien a évoqué à l'ONU le « printemps ou au plus tard l’été prochain » comme date à laquelle Téhéran pourrait franchir une étape décisive dans ses progrès nucléaires. Les spéculations sur une éventuelle frappe israélienne sur l’Iran pourrait reprendre à l’approche de cette période.
Avec RFI