vendredi 12 octobre 2012

Haute-Savoie : le cimetière de La Tour-en-Faucigny vandalisé


Pas un mot dans les « grands » médias dits « nationaux ». Il est vrai qu’il ne s’agit pas de sépultures musulmanes. Donc, pas d’appel à l’émotion collective.
Vingt-quatre crucifix et trois plaques en bronze et en laiton ont été arrachés et volés dans la nuit de jeudi à vendredi dernier dans le cimetière communal de LaTour-en-Faucigny (1200 habitants), en Haute-Savoie.


« Probablement afin d’être écoulés sur le marché des métaux », a indiqué mercredi la Gendarmerie. Certains d’entre eux ont été dévissés et d’autres vandalisés, ne pouvant être décrochés ou enlevés.
« Il n’y a pas eu de profanation, les crucifix ont tout simplement disparu. Nous sommes convaincus qu’ils ont été volés pour leur valeur marchande », a précisé le chef d’escadron de la compagnie de Bonneville, Frédéric Allamand. « Malheureusement, les malfaiteurs n’ont plus de limites et aucune barrière morale », a déploré le commandant de compagnie qui a ouvert une enquête pour « vol avec destruction ou dégradation ».
Sur demande de la commune, la gendarmerie de Saint-Jeoire a ouvert une enquête et les élus lancent un appel à toute les personnes ayant constaté des dégradations sur les tombes de leur famille.
Ces dernières sont invitées à se faire connaître en mairie. Ces actes stupides ont jeté la consternation dans le village.
Voir aussi DauphinéLibéré (posté par Marino)