lundi 8 octobre 2012

Ayrault a un problème de crédibilité selon Juppé


Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a "un problème de crédibilité", a estimé dimanche Alain Juppé, qui s'inquiète de la "cacophonie" au sein du gouvernement.
Le Parisien-Aujourd'hui en France avait livré dans son édition du 29 septembre une "confidence" de l'ancien Premier ministre selon laquelle Jean-Marc Ayrault n'était "pas fait pour le job".


"J'ai dit qu'effectivement il y avait un problème de crédibilité du Premier ministre", a confirmé le maire de Bordeaux au "Grand Jury" RTL-LCI-Le Figaro. "Moi, je lis ça dans la presse matin, midi et soir".
"C'est vrai qu'il y a un problème qui se pose, là : on n'a pas l'impression qu'il y a une impulsion gouvernementale. La cacophonie dans ce gouvernement est quand même quelque chose d'extraordinaire", a-t-il poursuivi, citant notamment les désaccords au sein de la majorité sur le traité européen.
"Ça fait extrêmement désordre (...), il y a un problème de cohésion", a-t-il souligné.
Alain Juppé a cité à l'appui de ses propos les entretiens critiques de Roland Dumas, ancien ministre des Affaires étrangères de François Mitterrand et du sénateur-maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, parus dans Le Journal du Dimanche.
Il a évoqué l'interview "sanglante" de Roland Dumas, qui estime qu'il y a "pas mal de farfelus" au gouvernement. A propos de Jean-Marc Ayrault, l'ancien ministre ajoute : "C'est évident qu'il a encore un problème d'autorité, mais il faut lui laisser encore un peu de temps".
Quant à Gérard Collomb, proche de François Hollande, il s'inquiète d'"un problème de méthode".
"Je me retranche derrière l'avis des socialistes eux-mêmes, moi j'en pense encore un peu plus", s'est amusé Alain Juppé.
Avec Reuters