samedi 20 octobre 2012

Attentat contre les chrétiens du Liban


Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National.
L’attentat qui a frappé un quartier chrétien de la capitale libanaise faisant au moins 8 morts et des dizaines de blessés illustre de façon dramatique la montée des violences à l’encontre des minorités religieuses et particulièrement chrétienne.
Cette escalade dans la terreur frappant les populations civiles est la conséquence prévisible de la montée de l’islam radical qui a prospéré au Maghreb tout comme au Proche-Orient au lendemain des « Printemps arabes », soutenus par les puissances occidentales au nom de la démocratie et des droits de l’homme.


Ceux qui ont délibérément armé le fascisme vert portent aujourd’hui une lourde responsabilité dans ces violences qui alimentent les conflits inter-religieux et menacent la stabilité de toute une région.
Le Front National enjoint la communauté internationale qui a pris le risque insensé de s’immiscer dans des guerres civiles de faire respecter le principe de protection des minorités religieuses et d’assurer la liberté de croyance, droit fondamental et universel.